1. Les enfants

 

Nous avons choisi de faire évoluer la structure en une classe unique 3-11 ans pour respecter au mieux le rythme de chaque enfant.

 

Cette organisation du groupe classe permet aux plus grands de bénéficier de la spontanéité des plus jeunes et inversement les plus jeunes peuvent plus facilement s’épanouir auprès de leurs pairs plus âgés qui leur montrent l’exemple à suivre.

1. Rôle du professionnel

 

L’adulte est le garant de la sécurité affective et physique de chaque enfant. Il peut être un recours individuel ou collectif en cas de problème.

 

Sa position d’observateur lui permet de réguler le groupe et de déceler des dysfonctionnements. Il aura alors le rôle d’y remédier. Lors de cette remédiation, il peut décider de partager ces dysfonctionnements au groupe afin d’y réfléchir ensemble et de penser à une solution qui convienne à tous (réaménagement de la classe, réorganisation d’un coin, gestion de l’emploi du temps, etc.)

 

L’adulte est aussi responsable de l’évaluation des enfants et de faire le lien de ces apprentissages avec les parents.

3. Les intervenants

 

Les enfants peuvent avoir besoin d’un support extérieur pour répondre à leurs questionnements ou à leurs besoins.

 

Ces intervenants, extérieurs à la classe, peuvent être des parents, des professionnels, un membre de la famille, une connaissance, un visiteur.

 

Avant toute intervention, l’intervenant devra lire et adhérer à la charte du visiteur1 qui lui sera remise.

 


 

Les parents, ou des personnes peuvent proposer spontanément une activité et devront la proposer en réunion, et ce seront les enfants en dernier ressort qui choisiront si elle aura lieu ou non.

 

4. L'espace

 

Les classes

 

Deux espaces de 100m2,, clairs, sont à disposition des enfants. Ils sont organisés selon les besoins des enfants par et avec l’adulte.

 

Ce sont des espaces mouvants, dont l’agencement se modifie au fil du temps.

 


 

La cuisine

 

Espace de 20m2, utilisé à la fois pour des ateliers de cuisine et pour faire réchauffer les plats du midi.

 

Il y a deux réfrigérateurs permettant de garder au frais les plats avant d’être consommés.

 

L’extérieur

 

Composé d’une terrasse avec les tables de repas ou d’ateliers, et d’une cour.

 


 

L’environnement

 

L’école est au milieu d’un cadre idyllique de la vallée de La Cèze. Dans le petit village de Montclus, offrant rivière et collines, un grand espace à explorer.

 


5. Les temps de la journée

 

Horaires

 

8h45 - 9h15

Arrivée des enfants (arrivée en douceur, activités personnelles)

9h15

Réunion(prise de paroles, organisation de la journée, quoi de neuf, présentations, propositions)

10h00

Débat libre de mathématique – [moitié de la classe]Activités personnelles – [moitié de la classe] (projets personnels, ateliers libres)

11h30

Repas (préparation, repas, rangement)

13h30

Arrivée échelonnée des enfants (arrivée en douceur, activités personnelles)

14h00

Activités personnelles - [moitié de la classe] (projets personnels, ateliers libres)Débat libre de français - [moitié de la classe]

15h15

Bilan en classe entière

Présentations personnelles, présentations des ateliers à venir, problèmes rencontrés

15h45

Goûter

16h

Temps de lecture

16h20-16h30

Départ échelonné des enfants

 

La journée est rythmée par l’alternance de temps collectifs (réunion, bilan, repas) organisant la vie du groupe et l’organisation de la structure et de temps individuels plus propices à l’avancée des projets ou activités plus personnelles.

 

Les temps collectifs

 

Ce sont des temps permettant au groupe d’apprendre à vivre ensemble. Ils permettent à chacun de trouver sa place au sein du collectif et d’organiser l’espace ainsi que le temps de la classe.

 

Ce sont des temps primordiaux qui permettent à chacun de grandir à son rythme.

 

Les temps individuels

 

Ce sont des temps permettant à l’enfant ou à un groupe d’enfants d’avancer sur leurs projets respectifs.

 

C’est un temps précieux pour l’adulte en ce qui concerne l’évaluation informelle.

6. La réunion quotidienne

 

La réunion quotidienne, alimentée par des événements et des rituels permet de partager le pouvoir. Elle est la porte d'entrée de nouvelles informations qui peuvent être transformées puis renvoyées dans la classe sous forme d'activités menées par des enfants.

 


 

Elle permet la cohésion du groupe et lui permet de s’auto-organiser. Elle est le lieu d'où émergent les décisions qui gouvernent la vie du groupe. Lors des réunions quotidiennes, chaque membre du groupe, adulte ou enfant, annonce, informe, questionne, propose, critique…. C'est l'indispensable moment où le groupe se resserre, se perçoit, se structure, s'organise

7. Temps de bilan

 

Il s’agit de présenter les productions et les projets réalisés par les enfants : dessin, écrit, livre, peinture, pièce de théâtre, chanson …

 


 

Une équipe d’enfants anime le temps des présentations en donnant la parole à tour de rôle.

 

 

 

Ce temps de présentation permet de :

 

  • satisfaire le besoin de reconnaissance et de développer la confiance

  • donner des idées et des envies

  • développer la motivation intrinsèque des enfants.(*) 

 

L’adulte n’a pas d’autres attentes. 

 


 

Ce temps peut être ouvert aux parents, aux anciens, aux villageois.

 


8. Les ateliers permanents

 

L’atelier est davantage un concept, qu’un espace. Il est associé à un domaine : Histoire, géographie, mathématiques… À partir du moment où l’enfant peut choisir son activité, il intègre un atelier.

 

L’atelier est permanent lorsque chaque enfant peut y accéder facilement et en permanence dans la journée. Cela nécessite des temps personnels dans lesquels l’enfant peut choisir ses activités selon ses besoins et ses envies. 

 

Écrire : stylos, crayons, gommes, feutres, feuilles de différents formats, cahiers, dictionnaires, Bescherelle, classeurs, alphabet magnétique, exemples de lettres types, journaux…

 


 

Mathématique : Outils de mesures, équerre, balance, cubes de numération, cage à fils, abaques, calculatrices, dés, Géomag, volumes divers, horloges, boussole, sabliers, thermomètres, kapla, lego…

 


 

Scientifique : Loupes, microscope, papier millimétré, encyclopédies, classeurs, différents récipients, fiches de lectures scientifiques Odilon, miroirs, lampes…

 


 

Informatique : Des ordinateurs pour se documenter, communiquer, expérimenter.

 


 

Bricolage : outils (marteau, mètre, clous, vis…) matériaux (bois, métal, plastique, carton), élastiques, cordelette, meccano, lego…

 


 

Création: Peinture, pastel, colle Coin documentaire:

 


 

Bibliothèque pour se documenter dans tous les domaines.

 


 

Coin jeux: Légo, petits trains, jeux d’imitation…

 


 

Ces ateliers permanents seront ré-interrogés tout au long de la scolarité pendant les temps de réunion qui seront l’occasion à tous les enfants comme les adultes de proposer des modifications.

9. La communication

 

Externe

 

Arbustes.net

 

Arbuste est un site internet, accessible aux classes des écoles publiques ou privées, et aux familles en IEF ou unschooling. Il propose plusieurs fonctionnalités : Ressources, activités en lignes, échanges entre enfants, évaluations, suivi des activités des enfants.

 

A la genèse de ce projet se trouve le concept des Arbres de Connaissances, représentation graphique des compétences du groupe.

 

ArbusTes s'inscrit dans le prolongement des échanges entre les enfants dans le mouvement Freinet où les apprentissages se font de manières différentes, plus vivantes. Chaque classe a son propre espace tout en étant en interaction avec les autres classes.

 

Les enfants peuvent partager une production qu’ils ont réalisée, un événement qui les a touchés ou intéressés, une question, une idée, un projet... L’intérêt c’est que d’autres peuvent réagir, répondre, prolonger et faire rebondir… Une production ce peut être un écrit, un poème, une musique, un dessin, une recherche dans n’importe quel domaine, mathématique, scientifique, géographique, historique…dans la prolongation des journaux de classe de la pédagogie Freinet

 


 

Autres « perturbations »

 

Toutes les informations extérieures, appelées aussi « perturbations » peuvent être utilisées afin d’enrichir la vie du groupe classe.

 

Ainsi si les enfants le désirent nous pourrons aller plus loin dans nos investigations.

 


 

Interne

 

Chaque production est archivée dans un espace de la classe, que ce soit des classeurs dans les ateliers permanents, ou les murs de la pièce afin que l’histoire commune soit accessible à tous.

 

Des journaux publiés régulièrement sont édités pour communiquer une partie de la vie du groupe.

10. L'évaluation

 

Autoévaluation

 

L’évaluation concerne l’enfant avant tout. La capacité de se fixer des objectifs font intrinsèquement partie de l’apprentissage. L’enfant prend conscience de ses acquis et n’est pas jugé par les adultes. Il apprend pour lui. Dans cette démarche, il n’y a donc pas d’attente de résultat. Les adultes font confiance à l’enfant. Jugement, évaluations formelles et notations sont proscrites dans notre établissement. La notation et le classement servent avant tout à trier, éliminer, faire redoubler. Or, il est important que l’enfant progresse sans être paralysé par la peur de l’échec.

 

L’enfant qui a pris conscience de ses lacunes comblera ce manque à partir du moment où il se rendra compte qu’elles le pénalisent. L’enfant apprendra à lire à partir du moment où il aura pris conscience du bénéfice de savoir lire (lire, compter…)

 


 

Évaluation par le professionnel

 

Un enfant a appris une notion quand il peut la réinvestir dans une situation différente de celle initiale.

 

Le pédagogue évalue à partir des observations effectuées pendant le temps de classe. Cela lui permet d’une part de voir les évolutions mais aussi de pouvoir aider l'enfant quand il en a besoin. Pour que ces observations soient vraiment efficaces, il faut que l'enfant choisisse ses activités et qu’il sache pourquoi il les fait. Si les parents souhaitent des précisions sur l’évolution des acquis de leur enfant, ils peuvent organiser une rencontre avec le pédagogue.

 

Tout au long de leur scolarité les enfants sont évalués à l’aune du socle commun et du Livret Scolaire Unique servant de base pour leur dossier personnel.

 

Ces compétences sont régulièrement évaluées avec la communauté éducative (pédagogues et parents) validées par les enfants eux-mêmes.

 

Arbre des connaissances

 

L’arbre des connaissances, proposé par Michel Authier, est un outil d’évaluation positive qui permet d’utiliser tous les types dévaluation.

 

L’évaluation formative

11. Outils

 

Tout outil a pour vocation d’aider les enfants. S’il n’aide pas ou plus, il faudra le retirer ou le modifier selon les besoins.

 

Pour l’enfant

 

Boite à outils

 

Un porte-vue, comportant de nombreux outils adaptés à son âge est mis à disposition de l’enfant. Ce sera sa boite à outils, où il retrouvera de nombreuses aides afin de s’autonomiser.

 

Fiche de projet1

 

Outil permettant à l’enfant ou au groupe d’enfants de réfléchir en amont à toutes les étapes de leur projet.

 

Cela permet de prendre conscience de toutes les tâches à effectuer, du temps à envisager et du matériel dont il(s) aura(ont) besoin. C’est une fiche qui permet également à l’enfant de s’organiser au mieux et ainsi de s’autonomiser dans ses projets.

 

Fiche d’atelier2

 

Outil moins complet que la fiche de projet, permettant d’organiser rapidement un atelier.

 

Outil d’autonomisation permettant de réfléchir et de créer des heuristiques d’organisation pour plus tard.

 

Plans de travail3

 

Outil d’organisation individuel, permet à l’enfant de prévoir les activités qu’il fera dans la journée ou sur des temps plus longs.

 


 

Pour les pédagogues

 

Espace Zourit

 

Des espaces individuels permettant une communication plus facile entre les pédagogues.

 

Arbustes.net

 

Un outil également de gestion et de communication sur l’évolution des enfants.